Actoria Fusions Acquisition

Les synergies sont entre autres le but des fusions et acquisitions. Afin d’y parvenir et de tirer le meilleur parti de vos opérations de fusions et acquisitions il est essentiel de comprendre les types de synergies qui en découlent et de les analyser pour pouvoir les maximiser une fois que l’opération est réalisée.

Il est tout aussi important de bien cerner la signification de la synergie pour se faire des idées et des stratégies solides qui auront pour but de les capturer.

Qu’est-ce qu’une synergie dans les opérations de fusions et acquisitions ?

 

Dans le cadre des fusions et acquisitions, la synergie est l’idée que la valeur et les performances combinées de deux entreprises indépendantes seront supérieures à la somme des parties individuelles séparées.

Dès le début d’une opération, l’objectif et la signification des fusions et acquisitions est de créer des synergies à long terme en augmentant la part du marché, en élargissant la clientèle et en renforçant la force financière des entreprises. En effet, la synergie est l’avantage financier potentiel obtenu lorsque deux entreprises fusionnent.

Il est indispensable d’identifier les synergies à tirer d’une opération de fusions ou acquisitions, avant qu’elle ait lieu afin d’aboutir à la réussite de cette opération. D’ailleurs, il existe de nombreux exemples de fusions et acquisitions d’entreprises qui le montrent.

Fusion Acquisition

La synergie est définie comme l’interaction ou la coopération de deux ou plusieurs organisations pour produire un effet combiné supérieur à la somme de leurs efforts séparés. D’ailleurs, les synergies sont extrêmement importantes pour les 2 parties prenantes. Elles sont la force motrice de la plupart des fusions et acquisitions.

Comme l’illustre le schéma ci-dessus, les sources de synergies dans les fusions et acquisitions sont les suivantes :

  • Synergie de revenus
  • Synergies de coûts
  • Synergies financières

Voici des exemples de synergies en matière de fusions-acquisitions

  1. Synergies de revenus

La synergie des revenus est basée sur le principe que les deux entreprises combinées peuvent générer des ventes plus élevées que la somme de leurs ventes individuelles.

Cependant, il convient de noter que des études ont monté que la réussite des synergies de revenus prend, en moyenne, quelques années de plus que la synergie des coûts.

Plus spécifiquement, McKinsey & Company note que les défis, tels que le développement d’objectifs appropriés et l’exécution de nouvelles stratégies de flux, rendant les synergies de revenus plus difficiles à capturer.

Traditionnellement les synergies de revenus résultent de :

  • Vente croisée
  • Réduction de la concurrence
  • Accès à de nouveaux marchés
  • Mutualisation des ventes entre réseaux
  1. Synergies de coûts

La fusion de deux entreprises peut créer des économies grâce à :

  • La rationalisation des canaux de commercialisation 

L’augmentation des canaux et des ressources de marketing peut entraîner une réduction des coûts.

  • Le partage des informations et des ressources

De même, le partenaire bénéficie d’un accès à la recherche et au développement, ce qui peut créer des gains dans la production qui se traduisent par des économies de coûts.

  • Des salaires plus bas

Bien que les licenciements ne fassent pas toujours parties des fusions et acquisitions, ils sont associés à la fusion de deux entreprises car ces dernières n’ont pas besoin de deux postes de chaque catégorie ainsi que de certains postes de personnel. En effet, la suppression de certains salaires, qui s’avèrent souvent très élevés, peut permettre de réaliser des économies.

  • La rationalisation des processus

La rationalisation des processus peut favoriser un gain du temps et de l’argent car elle peut rendre la nouvelle entreprise plus efficace. En outre, les chaînes d’approvisionnement peuvent devenir plus efficaces et la nouvelle entreprise, qui est plus grande, peut généralement négocier de meilleurs prix avec ses fournisseurs.

En ce qui concerne le calcul des synergies de coûts dans les fusions et acquisitions, il est important de noter qu’il s’agit d’une estimation réfléchie plus qu’un calcul exact. En effet, l’identification du personnel qui se chevauche et des coûts de rémunération économisés, qui englobement l’estimation de l’impact du partage des fournitures et voire même des bureaux, et la prévision du rôle que jouera l’efficacité lorsque les deux sociétés fusionnement sont des paramètres, parmi d’autres, à prendre en compte lors du calcul de la synergie des coûts.

 

  1. Synergies financières

Bien que ces synergies soient perçues comme un peu trompeuses, il peut y avoir des avantages fiscaux et des avantages en termes de prêts associés au regroupement de deux entreprises. En effet, les synergies financières sont souvent les plus évaluées. Ce type de synergie comprend l’amélioration des paramètres financiers tels que les recettes, la capacité d’endettement, le coût du capital, la rentabilité, etc.

Les revenues, les coûts et les aspects financiers sont en effet les trois exemples de synergies d’acquisition les plus courants. L’objectif de toute entreprise est d’accroître les synergies et d’espérer qu’elles atteindront leur plein potentiel après la clôture.

Comment créer une synergie en matière de fusions et acquisitions ?

 

Il vrai que personne ne veut d’un accord qui n’est bon que sur le papier, voilà pourquoi la réalisation d’une synergie est essentielle.

Par conséquent, si les accords peuvent échouer pour diverses raisons, l’une d’entre elles est l’incapacité à concrétiser les synergies prévues. En gardant cela à l’esprit, voici comment maximiser la réalisation de la synergie de votre accord :

  • Ne perdez pas de vue votre but et votre objectif principal

Pour réaliser une synergie, assurez-vous que toutes les parties prenantes et les membres de l’équipe restent concentrés sur l’objectif prédéterminé tout au long du processus de fusion et d’acquisition. L’adoption d’une pratique plus agile en matière de fusions et d’acquisition peut vous être utile, car avec cette méthode, vous mettez l’accent sur l’objectif principal et non pas sur une longue liste de tâches qui peuvent ou non être nécessaires.

  • Se concentrer sur les créateurs de valeurs rapides

Etant donné que la première année d’intégration est cruciale pour la capture des synergies, il est judicieux de privilégier dès le départ des synergies « faciles » à concrétiser et qui produiront par la suite le meilleur rendement. Tout en précisant que ces facteurs de valeur « faciles » doivent correspondre à votre objectif global. Cela vous aidera à pouvoir être suivis tout en mettant le maximum de chances de réussir de votre côté.

  • Planifier correctement l’intégration

De mauvaises pratiques d’intégration et le fait de ne pas planifier correctement l’intégration au moment où l’audit commence entraînent souvent une perte de synergies.

  • Gardez les employés clés des entreprises acquises, sans négliger l’importance de la culture

Ce sont les employés qui font le succès des entreprises et lorsqu’une fusion ou une acquisition a lieu, les employés clés sont souvent une source de performance.  Afin de conserver le personnel clé et de crée un environnement confortable, la direction doit se concentrer sur la culture et la gestion du changement.

  • Suivre le processus de synergie

Lorsque les dirigeants essayent de capter différents types de synergies, ils doivent trouver un moyen de suivre l’évolution des différentes synergies impliquées dans leur opération. D’ailleurs, un lieu centralisé pour ce suivi, tel qu’une plateforme de gestion de projet de fusion et d’acquisition, est recommandé. En outre, il convient de créer et de revoir les critères de référence des synergies de fusion et d’acquisition pour l’opération.

  • Pour tirer parti des synergies de revenus, analysez votre base de clients

Afin de saisir les synergies de revenus, il est essentiel d’effectuer une analyse approfondie de chaque relation avec le client. D’ailleurs, l’équipe de vente doit participer à cette étude de la clientèle car elle devra comprendre la stratégie ainsi que les objectifs de la synergie.

Comment créer un modèle de synergie en matière de fusions et acquisitions ?

 

Les synergies sont souvent calculées en ajoutant à la valeur additionnelle arithmétique, la traduction financière de la ou des synergies en termes de création de valeurs ou d’économies (baisse des charges). En outre, lorsque vous élaborez un modèle de synergie de fusion et d’acquisition, considérez les paramètres suivants : Comment vendre, quoi vendre et où vendre.

Il est important d’examiner où se situe les possibilités de saisir les synergies et de créer de la valeur dans ces trois catégories.

Là aussi, un expert en fusions et acquisitions saura certainement vous accompagner et vous orienter vers la meilleure façon de faire.

En résumé

Quelle que soit la synergie de fusion et d’acquisition pour une opération donnée, elle doit être prise en compte à chaque étape de l’opération. Les synergies peuvent souvent être faciles à identifier mais difficiles à réaliser. Voila pourquoi il est essentiel de comprendre qu’à la conclusion de l’opération, il reste encore beaucoup de travail à faire pour obtenir les avantages identifiés. Le travail de synergie après la clôture doit être planifier suffisamment tôt et se poursuivre des mois, parfois même des années après la clôture.

En outres, si les dirigeants préfèrent être ambitieux dans l’identification et la définition des synergies attendues de l’accord, il est essentiel qu’ils soient réalistes et ne surestiment pas les synergies potentielles.