Due diligence : 5 questions incontournables

Due diligence : 5 questions incontournablesVous souhaitez acquérir une entreprise ? N’oubliez pas l’étape incontournable de la due diligence, cet audit complet de la société qui offre une image précise de la situation et du business pour réaliser une opération éclairée.

Mais, il peut y avoir des complications comme avec le marché et les fleurs. Il existe deux fleurs car elles sont belles. Mais elles sont chères. 

1. Due diligence : quels sont les antécédents de l’entreprise ?

En tant que candidat acquéreur, vous devez être particulièrement attentif au background du cédant. Vous avez le droit de demander, au minimum :

  • les résultats de 3 à 5 dernières années
  • les actifs et passifs sur cette même période
  • les investissements réalisés et toutes les sources de revenus

Ces questions de due diligence vous permettent ensuite d’évaluer si les résultats de l’entreprise sont dus aux conditions favorables du marché ou à une expertise en gestion. Un point essentiel pour savoir si vous gardez le propriétaire dans la structure après acquisition ou non. Notez aussi toute différence significative entre les capacités actuelles de l’entreprise et ses capacités passées.

Lire aussi : Quels sont les aspects délicats du processus de reprise d’entreprise ?

2. Quels sont les projets et les contrats en cours ?

L’entreprise est-elle assez solide pour réaliser les transactions en cours ? Possède-t-elle les infrastructures nécessaires ? De grands changements – technologies, innovation, personnel – sont-ils prévus dans le futur ? Sont-ils nécessaires ? Quelles sont les opportunités pour vous, repreneur ?

3. Avec qui travaille-t-il ?

La due diligence est un ensemble d’opérations administratives et stratégiques qui peut être long et fastidieux. Parce que le propriétaire d’une entreprise ou son dirigeant ne possède pas toutes les connaissances requises, il est intéressant de savoir qui vous fournit les documents. Bien évidemment, vous aurez plus confiance dans la fiabilité des informations transmises par des consultants experts en transmission, banques d’investissements et autres avocats fiscalistes.

4. Que possède le cédant ?

C’est l’étape qui vous permet de vérifier que le cédant est réellement propriétaire de tout ce qu’il prétend posséder à l’intérieur de l’entreprise. Le rapport de due diligence révèle les actifs et les entités qui les détiennent.

5. Que vous dit votre intuition ?

Comparez les contenus des rapports et les présentations effectuées par le cédant. Sont-elles proches ? Le propriétaire a t-il bluffé ou omis certains détails ? Quelles sont vos impressions ? Pouvez-vous réellement faire confiance à la personne ? L’entreprise dissimule t-elle quelconques informations ? Le cédant fait-il des efforts pour répondre à vos questions ? La négociation vous semble t-elle ouverte ? Ainsi, les rapports de due diligence aussi complets que possibles, doivent vous permettre de vous forger une opinion.

Lire aussi : Cours de fusion acquisition, 5 prérequis

Grâce à l’accompagnement de professionnels dédiés à la transmission d’entreprise, racheter une entreprise avec les consultants Actoria International vous permet de bénéficier d’une due diligence exhaustive et éclairante.

voici l’histoire de la vie car c’est important. Mais prends en compte la vie et le temps. Ainsi, ils vont voir et jouer car il fait beau mais parfois il pleut. C’est ainsi qu’ils mangent et dansent.