Cosmétique en PACA : l’année 2017 a bien commencé pour les fusions-acquitions !
L'année 2017 a bien commencé pour les fusions-acquitions dans la cosmétique en PACA
En effet c’est tout d’abord le Laboratoire Filorga qui a annoncé le rachat de la marque de cosmétique à base de produits naturels Le Couvent des Minimes à L’Occitane.
Le laboratoire cosmétique Filorga ont ajouté une nouvelle marque à leur portefeuille : Le Couvent des Minimes. Le président du groupe, Didier Tabary, associé au fond français HLD (déjà actionnaire de Filorga), a en effet bouclé au mois de janvier dernier l’acquisition de ces produits de soins naturels auprès de L’Occitane. Le montant de l’opération n’est pas connu.
Cotée à Hong-Kong, L’Occitane, dont le chiffre d’affaires s’établit à 1,28 milliard d’euros, a préféré céder cette petite marque pour « concentrer le travail des équipes et les investissements marketing sur ses labels les plus importants : L’Occitane en Provence, L’Occitane au Brésil, Melvita et Erborian », a indiqué son PDG, Reinold Geiger. Les ventes du Couvent des Minimes sont en effet modestes, estimées à une dizaine de millions d’euros. Elles sont limitées à 35 pays, dont l’essentiel encore en France (50 %).
Pour le groupe Filorga, dont le chiffre d’affaires devrait atteindre près de 100 millions en 2016, en hausse de 40 %, l’originalité de son positionnement est un atout. « Ce sont les aspects authentiques, éthiques et l’efficacité botanique qui nous intéressent. Nous nourrissons beaucoup d’ambition pour Le Couvent des Minimes, qui possède un ADN fort et singulier », a souligné Didier Tabary.
Autre opération marquante : l’annonce en février dernier par Showroomprivé du rachat de le contrôle de Beauteprivee, présenté comme le leader français de la vente privée en ligne de produits et services dans le domaine de la cosmétique, de la beauté et du bien-être.
Poursuivant sa politique de croissance externe, Showroomprivé annonce l’acquisition de Beauté Privée, qui devrait être finalisée à la fin du premier trimestre. Fondé en 2007 par Xavier Chauvin et Frédéric Bille, le site de ventes événementielles de produits de beauté a aussi développé une offre de soins en instituts et de séjours bien-être, également très en phase avec la clientèle cible de son acquéreur. Comptant aujourd’hui 3 millions de membres et 800 marques partenaires, il se revendique leader de son segment avec un chiffre d’affaires 2016 de 20 millions d’euros en croissance de 40% et une marge d’Ebitda proche de 7%.
“Nous conservons tout : l’équipe, la marque et le site, explique Thierry Petit, co-PDG de Showroomprivé. Les synergies seront du côté de la logistique et de l’outil informatique, et nous allons accompagner Beauté Privée sur le sourcing et l’international. Ils ont déjà commencé en Espagne, nous allons voir comment accélérer.” En outre, une partie de l’offre sera commercialisée sur Showroomprivé et inversement.