Les Banques Populaires fusionnent en région PACA
Les Banques Populaires fusionnent en région PACALes fusions bancaires ne concernent pas seulement les groupes financiers internationaux : les banques mutualistes régionales procèdent elles aussi à des rapprochements. C’est pour la région PACA un événement particulièrement intéressant que la fusion entre la Banque Populaire Côte d’Azur, la Banque Populaire Provençale et Corse et la Banque Chaix. Le projet de fusion avait été engagé en mars 2016 avec la décision des trois banques d’ouvrir “une étude d’opportunité et de faisabilité en vue d’un rapprochement éventuel”. C’est ce projet de fusion qui a été approuvé par les trois Conseils d’Administration et présenté le 22 novembre 2016, pour validation aux sociétaires en Assemblées générales extraordinaires. Cette fusion désormais actée signe ainsi la naissance d’un grand établissement coopéraf régional : la Banque Populaire Méditerranée.
L’objectif pour les trois banques était d’atteindre une taille critique, à l’heure des grands bouleversements qu’apporte le digital. En fusionnant, la Bque Populaire Côte d’Azur (siège à Nice, CA : 193 M€, 1.000 salariés), la Bque Populaire Provençale et Corse (siège à Marseille, CA : 161,4 M€, 900 salariés) avec sa filiale la banque Chaix (siège à Avignon, CA : 52,5 M€, 400 salariés) constituent désormais un groupe régional qui affiche 500.000 clients, un chiffre d’affaires de 395 M€ avec 2.380 salariés, 244 agences et 160 000 sociétaires. Une structure bancaire qui disposera d’une plus grande force de frappe, avec des moyens et des synergies supplémentaires notamment en matière de développement et de coût.
La fusion doit être mise en oeuvre d’ici mi-2018. Des mesures d’accompagnement adaptées à la mobilité fonctionnelle et géographique seront proposées aux collaborateurs. La baisse des effectifs a été estimée à 270 personnes à l’horizon 2019, à mettre en regard, selon la direction, d’un flux de départs naturel d’environ 115 par an, en moyenne, sur les trois dernières années.
La question demeure entière sur l’impact et l’avantage de cette fusion pour les clients particuliers, professionnels et entreprises : les prix et la qualité de service en seront-ils modifiés ?